Site officiel de l'école
www.eps-saintghislain.be

foto1

Maintenance hardware

foto1

Maintenance software

foto1

Systèmes d'exploitation

foto1

Publication Assistée par Ordinateur

foto1

Technologie des réseaux



Formation qualifiante

La formation de Technicien en informatique débouche sur l'obtention d'un diplôme.

Lire la suite

Débouchés nombreux

La demande de techniciens en informatique est importante, les débouchés sont nombreux.

Lire la suite

Panel de cours

Un très large panel de cours pour vous préparer à votre future fonction.

Lire la suite

Théorie & pratique

La théorie est nécessaire et la pratique indispensable.

Lire la suite

Connexion

Règlementation

Le nombre croissant d'équipements informatiques renouvelés au cours de ces dernières années a mis en évidence un vrai problème lié à leur élimination. Jusqu'en 2002, les acquéreurs étaient responsables de l'élimination de leur ancien matériel. Depuis, un projet de loi européen a fait son chemin et une directive a été adoptée par le parlement européen fin 2004. Celle-ci stipule qu’au 1er janvier 2006, les constructeurs doivent mettre en œuvre la revalorisation des déchets informatique. Ce projet a pour but d'organiser la collecte d'au moins quatre kilogrammes de déchets par an et par personne. Depuis cette date, les distributeurs ont l'obligation de proposer une collecte gratuite d'anciens matériels pour tout nouvel équipement acheté.

Le matériel informatique répond à la réglementation concernant les D.E.E. E. (Déchets d'équipements électriques et électroniques. Ces déchets sont divisés en trois groupes :

  • Les banals
  • Les spéciaux
  • Les ultimes

En fait, 90 % du matériel informatique fait partie des banals et des spéciaux. Is doivent suivre une chaine précise de recyclage. Seules les ultimes peuvent être jetés dans les décharges. Il faut savoir que la plupart de ces équipements contiennent des produits nocifs pour l'environnement et la santé de l'homme.

La revalorisation des déchets

Dans les débats d'aujourd'hui, on ne parle plus de recyclage mais de revalorisation du matériel informatique. Ce processus offre une solution complète et efficace du traitement du matériel hors d'usage. La revalorisation s'opère en trois étapes :

  • Démontage des différents composants
  • Dépollution
  • Recyclage

Ceci permet de récupérer de nombreux métaux et est économiquement viable. De nombreuses entreprises spécialisées se créent et proposent des solutions complètes allant du transport jusqu’à la revalorisation.

Au même titre qu’une entreprise, le particulier doit se préoccuper de cette question.

Les entreprises utilisent des logos permettant d’identifier facilement les éléments faisant l’objet d’une réglementation, en voici quelques exemples :

Les consommables

Les piles et batteries

La composition de certaines d’entre elles met en présence des produits réactifs (plomb, dioxyde de manganèse, oxyde de potassium, zinc) et certains métaux lourds. Le constructeur vous fournira les spécifications relatives à vos obligations.

Cartouches d’encre

La constitution de l’encre des cartouches en fait des matériaux sensibles (en particulier le noir de carbone), même s’ils ne sont pas classés nocifs. Les cartouches peuvent être considérées comme un déchet classique mais doivent être placées dans un sachet hermétique.

Solvants chimiques et bidons

Attention à ces produits ! Vérifiez et respectez toujours les consignes du fabricant car certains produits sont dangereux. Vous ne devez jamais détériorer, brûler ou vider les récipients. Pour les éliminer, faites systématiquement appel à une entreprise de recyclage autorisée à les récupérer.

Attention, remise des rapports de stage et TFE pour le samedi 17 mai au plus tard.